Capitole Metz, le blog d’une passionnée des régions de France

Un grand bonjour à tous !

Je m’appelle Marie-Jeanne et je suis originaire de Metz. Tout juste retraité, j’habite aujourd’hui sous le soleil de Nice, près de mes petits-enfants desquels je souhaitais me rapprocher. Même lorsque j’étais plus jeune, j’ai toujours aimé vadrouiller et parcourir la France à la découverte des différentes régions. Le tourisme oui, mais je le préfère local !

Vous aimez bouger ? Moi aussi ! Lorsqu’on a l’âme d’un voyageur, impossible de ne pas partir à la découverte des beautés du monde. En toute saison, on aime savourer de nouveaux paysages et faire de belles rencontres. Cet appétit de la découverte, j’aimerais vous le faire partager, en vous contant quelques-unes de mes expériences. Vous trouverez ici mes idées de voyages et de visites touristiques.

La ville de Metz

Metz, c’est ma base. C’est la ville de mon enfance, et de mes amis d’enfance. C’est une belle et grande ville située dans la Moselle, en Lorraine. Et il y a du monde à Metz ! Car Metz est la ville la plus peuplée de Lorraine. Cela veut notamment dire une forte population étudiante, toujours prête à sortir et à s’amuser. Vous ne vous ennuierez jamais à Metz, il y a de l’ambiance !

L’architecture traditionnelle de la ville, du moins de son centre, s’allient à la chaleureuse vie locale pour conférer à Metz beaucoup de charme. Il y a le quartier impérial et ses maisons médiévales, la cathédrale gothique et ses vitraux exceptionnels, et de nombreuses rues piétonnes pleines de commerces. Le marché de Noël bat son plein de novembre à décembre, avec parfois en prime un joli décor de neige. Oui, c’est magnifique, mais ma ville conserve un charme indéfinissable tout au long de l’année. Il fait bon vivre, malgré le climat – un peu froid ! L’été, il y a un festival gratuit dans les rues du centre, avec de nombreux concerts et des pièces de théâtre des rues. Tout cela finit fin août, avec la fête de la mirabelle ! Faites-moi confiance, il y a de l’animation à Metz.

Il y a aussi des salles de spectacles, pour aller jusqu’au bout de la nuit et suivre les artistes que l’on aime. Je suis par exemple allée plusieurs fois à la salle Capitole, dans la périphérie de Metz, à Saint-Julien-les-Metz. C’était à la fois une salle de spectacles, un lieu de concerts et de one-man show. J’y avais mes habitudes, mais elle a depuis peu été remplacée par une autre salle de cabaret, le Fingers Bar. A découvrir de toute urgence ! Au Capitole (l’ancien Cotton Club), ouvert depuis 2014, j’avais écouté plusieurs concerts, et un one-man show comique. J’y étais allée pour la soirée d’entreprise de fin d’année de mon ami. Donc, vous l’aurez compris, ça bouge à Metz !

Pour les plus curieux, et sur un ton plus culturel, vous pourrez voir le Musée de la Cour d’Or. C’est un très intéressant musée d’art et d’archéologie. Vous y découvrirez de belles collections d’art gallo-romain, médiéval et de la Renaissance, ainsi que de superbes peintures de l’école hollandaise (les primitifs flamands et leurs successeurs), des œuvres de Corot, Delacroix, de nombreux portraits et même une collection d’art abstrait qui vaut le détour.

Le bâtiment à lui tout seul mérite la visite, puisque c’est un curieux dédale de pièces anciennes, avec notamment un plafond peint d’une soixantaine de mètres carrés et datant du XIVème siècle, un escalier du XVIIème siècle, et l’entrée se fait par l’ancienne Chapelle des Petits-Carmes – admirez au passage les superbes rayonnages en bois d’une vieille bibliothèque baroque.

Et tout ça, c’est à une heure vingt de Paris en TGV…

Qu’est-ce que le Capitole ?

Non, ce n’est pas, ce n’est plus, l’ancienne salle de spectacle que j’affectionnais. Le Capitole, c’est à l’origine l'une des sept collines de Rome, dans l’Antiquité et du temps de sa splendeur. C'était le centre de la ville où se trouvaient les temples les plus importants. Alors, dans notre époque moderne, le Capitole, c’est l’endroit où il faut être, le lieu où se passent des choses, et c’est surtout une façon de voir sa citée. Le regard porté sur le Capitole doit être dynamique et bienveillant : il s’agit de découvrir sa ville sous ses meilleurs aspects et, parfois, par des chemins de traverse, pour en savourer les beautés, originales et passionnantes. C’est ce que j’aime faire en parcourant ma ville, ou d’autres villes. J’aime voir le Capitole embellir, évoluer, et proposer de nouveaux lieux à découvrir.

La découverte des régions de France, ma passion

La France est un pays passionnant. Pas besoin d’aller (tout de suite) jusqu’à la lune ! Les paysages et les rencontres offerts par la France sont déjà tellement divers, qu’on mettra un sacré bout de temps avant d’en avoir fait le tour. Prenez par exemple la Bretagne. Cette région regorge de petits villages superbes et très bien préservés, et toute la côte est magnifique. Ne manquez pas la très belle ville de Concarneau, et Saint-Malo.

Il y a aussi le Marais Poitevin, le Pays Basque, les falaises d’Etretat en Normandie, les Vosges, la belle Alsace, les volcans d’Auvergne…Même en région parisienne, il y a de très belles choses à voir, des excursions en forêts, de beaux châteaux (pensez par exemple au château de Vaux-le-Vicomte à Maincy) et des villages qui ont une âme (Senlis, Barbizon, Provins, Milly-la-Forêt…). Je ne vous ferais pas l’offense de citer les châteaux de la Loire. Ça peut sembler un peu trop classique, mais franchement, ils valent le détour.

Je suis passée un jour par la cité de Carcassonne : quelle claque ! Sous un soleil époustouflant, je me retrouvais dans un décor de cinéma, seul qu’il était réel, et chargé d’histoire. Deux semaines plus tard, au bout de ce voyage, je m’étais retrouvée au cœur d’un sublime petit village médiéval, Saint-Cirq-Lapopie. Durant ce périple, j’aurais pu tout aussi bien voyager à cheval et en armure, tellement les lieux étaient beaux et bien préservés.



Et c’est sans compter les destinations françaises où il faut un peu naviguer : les îles bretonnes, le normand Mont-Saint Michel (oui, je sais, il y a débat, mais seulement pour les bretons : ma meilleure amie est normande), la Corse et ses eaux turquoise, ou, plus loin encore, Mayotte, la Guadeloupe, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie…Il y a tant à faire et à voir.

En parcourant chacune des régions de France, vous rencontrerez sur place des habitants chaleureux et ravis de l’intérêt que vous portez à leur patrimoine, ainsi que souvent, France oblige, une gastronomie locale savoureuse et inattendue. Si ça vous intéresse, j’ai d’ailleurs découvert un super blog qui traite de tous ces sujets : weekendtrail.fr

La Côte d’Azur, l’une de mes régions préférées

L’une des régions françaises que je préfère, c’est la Côte d’Azur. Son soleil, sa douceur de vivre légendaire, m’ont séduite dès mon premier séjour. Il y a la belle ville de Nice, bien sûr, sa baie des Anges et sa promenade des Anglais, légendaires.

Rapidement, on a envie d’en voir plus, et on n’est pas déçu. Les plages, les criques, sont superbes tout le long de la côte. Vous pourrez découvrir, à deux pas, Cannes et ses palaces, Menton et sa fête des citrons (sorte de grand carnaval des rues à dominante jaune), Saint-Tropez et ses célébrités, ou Antibes et ses remparts anciens.

Dans l’arrière-pays, n’oubliez pas de passer par Juan-les-Pins, Mougins, Gordon, ainsi que du côté de la citadelle perchée des Baux-de-Provence. Saorge mérite le détour, tout près de la frontière italienne. Vous pourrez voir aussi Vallauris et ses poteries, Biot et ses verreries, ainsi que les superbes villages de Sospel, Sainte-Agnès, Gorbio et Coaraze – Monaco, la célèbre principauté, n’est pas loin. Il y a de quoi faire et, s’il fait trop chaud, vous pourrez toujours finir par un plongeon dans la grande bleue !

Vous avez envie de venir en weekend sur la French Riviera ? Posez de bonnes bases

Si vous avez envie de partir faire un petit séjour sur la Côte d’Azur, je ne saurais que trop vous recommander de passer par une agence de voyage. Non, les agences de voyage ne sont pas réservées que pour les voyages aux destinations lointaines et exotiques, c’est même tout le contraire.

Lorsque vous souhaitez visiter une région de France, et spécialement la Côte d’Azur, il y a forcément sur place un réseau de professionnels qui ont déjà étudié la question et sont sur le terrain. Ils sauront vous donner les meilleurs conseils pour que vous profitiez au mieux de votre séjour, surtout s’il est court, ne s’inscrit que sur un weekend.

Ça vous fera gagner beaucoup de temps, et ça rendra votre voyage beaucoup plus intéressant. Il suffira de leur décrire vos goûts et vos projets. Ils vous aideront à construire un itinéraire parfait, qui corresponde à vos attentes, et à celles de ceux qui vous accompagnent dans le voyage.

Car la French Riviera, c’est riche. Sans aide, vous risqueriez de vous y perdre. Il y a bien sûr le vieux Nice, mais beaucoup d’autres villes et village qu’il ne faut pas manquer (Antibes, Juan-les-Pins, Cannes, Monaco…et tant d’autres), avec en plus la mer, la montagne (je pense au Massif des Maures par exemple), et des sites de sport en pleine nature. Il va falloir faire un choix avisé, pour que vos visites soient vos préférées.

Nice, ma ville coup de cœur

Cette ville a un charme fou. Bien sûr, il y a le climat : le soleil brille à peu près toute l’année, tout simplement. Il y a également les vielles pierres, la beauté surannée de petites ruelles du centre-ville, toujours riches en bars, en restaurants, en petits coins pour grignoter.

Depuis les balcons de Nice, vous aurez une vue imprenable sur la baie des Anges. Si vous voulez vous approcher davantage de la mer Méditerranée, c’est à deux pas : baladez-vous le long de la très agréable promenade des Anglais, qui est un peu le Champ Elysées local, et longe le bord de mer.



Pour vous cultivez, ne manquez pas le Musée Henri Matisse de la ville. Puis, allez prendre un verre sur la place Masséna. Ce sera le point de départ pour une visite des ruelles du vieux Nice que j’affectionne tant. Elles regorgent de bars et de restaurants, le tout avec une inimitable atmosphère provençale.

Quand je viens à Nice, je me loge toujours dans un gîte

Je n’ai jamais aimé le côté impersonnel et aseptisé des chambres d’hôtel. Et puis, dans un hôtel, on ne rencontre jamais personne. Le meilleur moyen de découvrir une région, c’est pourtant de rencontrer ses habitants ! Alors j’ai opté pour un mode d’hébergement chaleureux – et bon marché, ce qui ne gâte rien – le gîte. C’est un peu plus style baroudeur, ce n’est pourtant pas dénué de confort –loin de là, et c’est moins cher.

Avec un gîte, vous disposez d’un logement avec tous les équipements modernes, pour une semaine ou un weekend. C’est parfait pour les couples, et c’est idéal pour les familles et les groupes d’amis. Certains gîtes disposent même d’une piscine… Quand j’avais visité Saint-Paul-de-Vence, avec mon ami, nous étions restés plusieurs jours dans un gîte. Le séjour fut absolument idyllique, dans un paysage exceptionnel, et une superbe vue sur mer. A côté de ça, un cinq étoiles à New-York aurait fait pâle figure. Nous avons mangé de l’authentique, savouré le bonheur de vivre au soleil, et respiré l’air des cigales. Le petit-déjeuner le matin au soleil, c’était un vrai moment de Paradis. Nous nous sommes fait des souvenirs inimitables.

Dans une ambiance plus familiale et festive, pour une cousinade, l’année dernière, nous sommes allés dans un gîte proche de St Rémy de Provence. Nous étions une douzaine, il y avait sept chambres tout confort, la tranquillité, une piscine. Il y avait même un lit pour bébé, puisque l’une de mes cousines avait amené son petit loupiot. Durant une semaine, nous avons goûté au plaisir du vrai repos et des retrouvailles, fait de bonnes grillades (barbecue dernier cri : les garçons étaient ravis), avec internet, baby-foot et home cinéma, et, pour certains d’entre nous, nous avons pu faire de sympathiques excursions dans le coin : Cavaillon, Maussane-les-Alpilles, le village des Beaux-de-Provence et, un peu plus loin, le château de Beaucaire…C’était sportif, nous y sommes allés en vélo !

Une autre fois, avec mon ami, nous sommes allés dans un gîte situé à Théoule-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes. Et bien ce nid était particulièrement confortable, avec vue panoramique sur la mer. Ce fut un séjour farniente, ponctué de plages de sable fin. J’ai relu mes bouquins préférés de Mickael Connely, et un petit Desproges.

Question budget, un gîte est beaucoup moins cher qu’un hôtel. Et c’est tellement plus chaleureux. Vous avez l’impression d’être à la maison. Enfin, si vous tombez sur un bon gîte, car évidemment il peut y avoir de mauvaises surprises, car beaucoup de gens s’improvisent hôteliers, et peuvent proposer des locations qui ne tiennent pas la route.

Tout n’est pas une question de chance. Le mieux pour trouver un bon gîte est de passer par un site de réservation connu, tout simplement. Moi j’avais utilisé « Gites de France », mais il y en a sans doute d’autres. Les sites professionnels inspectent et vérifient régulièrement les locations de gîtes qu’ils proposent, comme ça vous êtes sûrs de savoir à quoi vous attendre, sans mauvaise surprise. Comme vous disposez en plus de photos en ligne, et que les prestations des hébergeurs sont notées par les clients, vous êtes sûr de savoir où vous mettez les pieds.

Vous avez ainsi des avis réalistes et indépendants, c’est important. Vous connaissez précisément à l’avance le niveau de prestations et les possibilités offertes par le gîte, et vous pouvez planifier vos visites et vos escapades. Ça permet aussi de mieux gérer son budget voyage. Vous réservez le gite choisi, facilement par internet, et après il ne vous reste plus qu’à partir à l’aventure. Le site indique aussi les coordonnées téléphoniques et l’adresse mail des propriétaires, ça peut être utile ! Ils peuvent vous donner en direct et à l’avance des conseils pour visiter le coin.

Quand je vais à Nice, et ça m’arrive assez souvent puisque c’est facilement accessible en train, même si je veux visiter ensuite l’arrière-pays, j’utilise aussi des gîtes pour l’hébergement. Ça permet de réserver facilement un joli petit studio au cœur de la cité, avec tout le confort moderne. Après, à moi le vieux Nice, ses bars et ses restaurants, tout est accessible à pied.

Quelles activités de loisirs pratiquer sur la Côte d’Azur ?

La Côte d’Azur est l’endroit rêvé pour pratiquer toutes sortes d’activités de plein air. Les sportifs, les groupes d’amis et aussi les familles y trouveront leur compte, avec un large choix d’activités plus ou moins sportives, le tout dans la douceur d’un climat exceptionnel tout au long de l’année.

Les sportifs pourront pratiquer la plongée sous-marine, la voile, la planche-à-voile, le kite-surf, le ski nautique, le scooter des mers et la pêche en mer. Et c’est normal, il y a un ruban de plages et de petites criques sur environ 40 km en Côte d’Azur. Depuis Golfe-Juan, vous pouvez par exemple partir en bateau pour visiter les Iles de Lérins. Il y a aussi le vélo, des excursions sur des sentiers de randonnée, par exemple dans les montagnes de l’Estérel, ou près de Nice le sentier du Littoral qui part de Cap d'Ail, l’escalade, et de splendides parcours de golf. Est-ce que j’oublie quelque chose ?



Si, j’oublie quelque chose, car ce qui m’a particulièrement plu dans la région, c’est le rafting en eaux-vives, et la possibilité de faire des parcours dans les arbres comme chez Canyon Forest. Les deux activités sont parfois proposées sur le même site. Ces types de sports s’adressent aussi bien aux groupes d’amis qu’aux familles, puisqu’il y a des parcours adaptés à tous les niveaux et tous les âges. C’est totalement sécurisé, des moniteurs compétents vous accompagnent et vous expliquent tout, et ils vous prêtent tout le matériel nécessaire. Pour moi, ça a été le plein de sensations fortes, et de très bons souvenirs avec mes amis. Le site était en pleine nature, ça a été un grand bol d’air frais : il y a dans la région beaucoup de torrents en pleine activité, et de vastes étendues forestières.

Nous avons d’abord fait des parcours dans les arbres, pique-niqué sur place, puis une partie de notre groupe s’est essayé à la pratique du rafting. C’est une descente en eaux-vives sur une sorte de grand canoë insubmersible, avec un moniteur. Nous avions tous un gilet de sauvetage, une combinaison en néoprène, et un casque. Sincèrement, ceux qui n’ont pas osé le faire l’ont regretté après. On s’est bien amusés. J’ai vu que dans certains groupes, il y avait des familles au grand complet, avec leurs enfants, et je pense bien y retourner un jour, quand j’en aurais !

Plus au calme, vous pouvez aussi vous promener jusqu’à la belle ville de Port Grimaud. Les intellectuels et les plus curieux visiteront avec plaisir le musée de la parfumerie, à Grasse. En plus, l’endroit est charmant, c’est le village provençal dans toute sa splendeur. Il y a aussi, sur place, le musée provençal du costume et du bijou, dans la belle demeure de la Marquise de Cabris : vous y verrez une collection particulière de toute beauté. Il y a même un petit train touristique, qui passe par toute la vieille ville de Grasse. Non loin de Grasse, vous pouvez également visiter, en famille ou entre amis, la très jolie Grotte de Saint-Cézaire, près du village de Saint-Cézaire-sur-Siagne. Il y a aussi le musée Renoir à Cagnes-sur-Mer, qui accessoirement est une très belle ville à visiter, avec un centre médiéval et un port pittoresque.

Enfin, n’oublions pas que le parc aquatique d’Antibes fait toujours des heureux. Il présente de très beaux spectacles avec en vedettes nos amis les dauphins. C’est un peu comme aller à Disneyland, avec la nature salée en plus. Il y a même un petit train à vapeur, et la possibilité de faire des balades en poney. Si vous avez des enfants, c’est un incontournable.

Faites comme moi, que ce soit le temps d’un weekend ou pour quelques semaines, faites vos bagages, retrouvez votre sac à dos ! La France regorge de régions magnifiques qui ne demandent qu’à être découvertes, explorées, et savourées. Il n’est pas besoin d’être un grand sportif, il suffit juste d’avoir envie de sortir de chez soi, et de prévoir un itinéraire, à faire seul, à deux, ou en groupe. La vie est trop courte pour ne pas se faire de beaux souvenirs. Le voyage vous appelle !